On nous le dit et répète, le confinement à changer profond les habitudes de travail. On se penche aujourd’hui sur la folle ascension vers les étoiles de la plateforme Microsoft TEAMS, qui a battu tous les records.

De l’anonymat à la célébrité, il n’y a que deux mois.

C’est un peu vulgariser la situation que de dire ça, mais est réaliste, un bon pourcentage des salariés français n’avait pas connaissance d’outils collaboratifs tels que TEAMS avant le mois de mars. La situation a donc forcé bon nombre d’entreprises à passer la seconde et à former massivement leurs employés. Il faut avouer que la prise en main et l’intuitivité des softwares ont été profondément améliorés pour que l’expérience et la transition soient les plus agréables et le plus simple possible. Bien loin des premières versions de Skype ou de Windows Live Messenger, place au petit nouveau, TEAMS ! Qui s’est d’ores et déjà imposé comme leader et ses chiffres sont impressionnants.

Records battus

Et on insiste, on parle bien de plusieurs records.

Microsoft TEAMS, créé en 2017 a vu son nombre d’utilisateurs quotidiens faire un bond. Début mars 2020, ils déclaraient 44 millions contre 75 millions à peine un mois plus tard. L’ascension ne s’est pas arrêtée là puisque la plateforme enregistrera fin avril un pic de connexion à 200 millions de participants à des réunions en une seule journée !

Niveau fonctionnalité aussi Microsoft met le paquet. À l’image du nombre de participants autorisé par réunion privée. 250 participants, c’est la nouvelle limite imposée par TEAMS contre 100 sur la plateforme concurrente ZOOM.  Pour aller encore plus loin et enfoncer le clou, le software annonce pouvoir supporter près de 10 000 connexions lors d’un événement en direct. Pour ceux qui avaient encore des doutes sur l’efficacité et la puissance de cet outil, la question ne se pose plus, TEAMS se bat pour remporter le marché.

De nouvelles fonctionnalités à l’affiche pour Microsoft TEAMS

C’est à grands coups de nouveautés que la bataille est livrée. Les équipes Microsoft sont au front pour sans cesse délivrer de nouvelles fonctionnalités et rendre l’usage de l’outil le plus agréable.

Voici une petite liste non exhaustive de ce qui fait la différence :

  • La réduction automatique du bruit ambiant : Un avantage considérable lorsque l’on travaille en extérieur (pour réduire par exemple les nuisances de la circulation) ou en intérieur (si les enfants jouent dans la pièce d’à côté ou que nos voisins sont un peu bruyants). Cela permettra à vos collaborateurs de rester concentrés sur votre intervention et de ne pas trop se disperser.
  • Le floutage de l’arrière-plan : Cousin de la réduction de bruit, sa fonction est de préserver vos collaborateurs des distractions visuelles ambiantes (et de protéger votre vie privée par la même occasion).
  • Modification de l’arrière-plan : petite dernière de la famille des fonctionnalités, elle vient compléter le floutage et ajoute une dimension un peu plus fun à la vidéo-conférence. Parce que animer une réunion sur fond de plage, c’est plus sympa que le papier peint de votre chambre.
  • TEAMS Éducation : pas vraiment une fonctionnalité pour le confort des utilisateurs, mais plutôt une approbation morale pour cette démarche. En effet depuis le confinement, Microsoft s’est engagé pour aider au mieux les établissements scolaires à s’adapter et donc propose gratuitement aux éducateurs d’utiliser l’outil pour reproduire leurs classes en ligne.
  • La Vidéo-conférence n’est qu’une partie de la solution : et oui, il ne faut pas l’oublier, mais TEAMS, c’est beaucoup plus. Avant tout un outil de collaboration complet, il permet en plus de la vidéoconférence, de partager des documents, de chatter et de s’appeler, le tout, bien sécurisé par Microsoft.

La solution Microsoft TEAMS n’a pas fini de nous surprendre… On en est sure !