Nous pouvons aujourd’hui parler du jour d’après. Modes de vie bousculés, habitudes mises à mal, s’adapter est devenu une nécessité. Alors comment l’un des logiciels le plus utiliser au monde peut se transformer pour s’imposer comme un allié durable du télétravail ?

  

Mise à jour or not mise à jour ? 

Depuis plusieurs mois, nous attendons le fameux « Windows 10 Mai 2020 Update” qui a tardé à arriver, mais nous avons enfin touché au but. Cette mise à jour met en lumière le possible changement de stratégie sur la livraison des updates Windows. En effet cette fois pas de gros changements ni sur l’apparence et le design ni sur les fonctionnalités. On notera tout de même quelques nouvelles options d’ergonomie et de customisation (le retour des PowerToys) ainsi que la bonne nouvelle pour les développeurs, le sous-système Linux est enfin updaté. Mais un an après la dernière mise à jour, on attendait un peu plus. 

Et si la pandémie avait accéléré voir modifier la politique de distribution de mise à jour de Windows. Finis le rythme des 6 mois, bonjour la mise à jour annuel et encore… Minime la mise à jour.

 

Notre intuition… Tout va être misé sur la sécurité.

Ce changement de comportement de travail qu’est le « home office » pose une question de sécurité. Comment peut-on garantir la sûreté des informations et des données traitées en télétravail ? 
Concernant la mise à jour  » Windows 10 Mai 2020 Update », deux points sont mis en avant concernant la sécurité. 

D’un côté, Windows Hello : la biométrie à la place des mots de passe. Cette option permet de se connecter à Windows 10 via la reconnaissance faciale, le scan d’iris ou même via une empreinte digitale le mot de passe n’est pas obsolète pour autant, on le trouvera toujours en renfort de sécurité. 

D’un autre côté, Windows Defender : le module de sécurité Windows évolue pour protéger l’OS du hacking et des téléchargements forcés. Des mesures qui devraient encore se renforcer au fil des prochains mois et donc des prochaines mises à jour. 

 

La possible intégration de TEAMS dans l’OS

Une autre intuition, c’est l’intégration de TEAMS directement dans l’OS. Donc de ne plus rendre l’outil optionnel ou à la demande. Nous l’avions déjà vu avec certains précédents outils à l’instar de « One Drive », aujourd’hui intégré et offrant à tous un espace de stockage minimum disponible et gratuit. TEAMS se veut être l’un des outils indispensables de cette transformation post-crise. 

La collaboration à distance sera LA nouvelle normalité et l’intégration de l’outil par les entreprises est d‘hors et déja en marche, ce n’est qu’une question de temps avant que Windows l’ajoute à son couteau suisse. Une bonne nouvelle donc pour les équipes IT des entreprises qui verront cette partie de leur travail s’alléger et pourront donc se concentrer sur des questions de sécurités. Chez IT-Systemes, nous nous engageons à vous accompagner au mieux dans cette transition digitale.

 

Samir

Président